Une Europe uniquement financière ?

Drapeaux-europeensDepuis le mois de Juillet et à la demande exclusive de l’Allemagne, se pose aujourd’hui la question de la création d’un ministère des Finances Européennes, comme la demandé le ministre allemand des Finances, Wolfgang Schäuble,dans une interview du 5 Juillet 2012, justifiant cette demande par le fait évident que « Nous avons mis en place une politique monétaire avec la Banque centrale européenne. La politique monétaire doit correspondre à une politique commune des finances. C’est la raison pour laquelle nous avons besoin d’un parlement, d’un gouvernement et de quelque chose correspondant à un ministre des Finances ». « La situation actuelle dans laquelle toutes les décisions avec un effet budgétaire doivent être justifiées devant les parlements nationaux ne peut pas durer sur le long terme », estime également M. Schäuble plaidant pour un renforcement du rôle du parlement européen.

Le ministre du Budget Jérôme Cahuzac ne s’est pas déclaré opposé à l’idée qu’un responsable européen puisse avoir un droit de regard sur les budgets nationaux des Etats membres, tout en exigeant d’en « préciser le cadre » pour qu’il ne s’agisse pas d’un transfert de souveraineté. « S’il s’agit d’un transfert supplémentaire de souveraineté, le président de la République a clairement manifesté son choix en refusant de modifier la Constitution à l’occasion de l’adoption du traité car François Hollande n’a pas accepté un nouveau transfert de souveraineté », a expliqué M. Cahuzac. En revanche, « s’il s’agit de se faire confiance les uns les autres, de montrer à chacun de nos partenaires de la zone euro, notre bonne foi, notre volonté d’inscrire les politiques nationales dans un cadre européen préalablement négocié et consenti, alors pourquoi pas ? », a-t-il déclaré.

Ce débat est uniquement monétaire

A quoi donc jouent les responsables européens ? On sait bien que dans le contexte économique actuel il faut sauver l’Union Européenne de la faillite et de la spéculation, mais pourquoi quand il s’agit d’Europe, on entend encore et toujours parler que d’économie ? N’en sommes nous encore, à 27 pays, qu’à la « Communauté européenne du charbon et de l’acier » pour que l’avenir de l’Europe ne se traite qu’au travers d’un libre échange économique ?

Quand on voit les autres continents se redresser plus facilement quand l’Union Européenne reste le seul à être en prévision de crainte de récession dans son prévisionnel de croissance, et que dans le même temps le Ministre du redressement productif promeut le Made in France, symbole certes de préservation des emplois en France, mais aussi de régression dans l’évolution future de la construction Européenne, ne doit-on pas se poser la question d’une autre Europe ? Qui notamment au niveau économique éviterai le dumping social par la mise en place d’un Office Européen du travail chargé d’éviter les concurrences déloyales et l’application d’un code du travail unique ?

Au delà de cela, ne doit-on pas développer une Europe forte créant des leader mondiaux dans de nombreux domaines ? En aidant aux rapprochement des laboratoires et des grands hôpitaux sous la coupelle d’un ministère de la Santé. Pour ce qui concerne la fusion ratée du Franco/Allemand EADS et du Britannique BAE, car l’Allemagne y perdait en force de décision et part commerciales, ne doit-on pas en tirer la leçon de la nécessité d’un ministère de la défense ? Qui permettrait en 20 à 30 ans un renouvellement du matériel d’opération compatibles pour l’ensemble des pays de l’UE, et qui permettrait ainsi une meilleure coordination sur les théâtres extérieurs comme sur la sécurité intérieure de l’UE.

Bref nombre de sujets de société qui créeraient une véritable gouvernance Européenne, une meilleure coordination de l’UE sur la santé, l’éducation, la sécurité, l’emploi, l’environnement… sont encore aujourd’hui laissés à l’abandon, alors qu’il auraient le mérite de créer des entités qui renforceraient le sentiment d’identité Européenne auprès des citoyens Européens, mais aussi à travers le monde en créant une voix unique et de nombreux acteurs économiques qui seraient ainsi leaders mondiaux dans leur activité, ce qui est un gage d’excellence et d’emplois futurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s