Le MoDem 54 et les Jeunes Démocrates 54 saluent l’unité des élus face à la montée des Extrêmes

Après les incidents récents qui se sont déroulés à Essey-lès-Nancy, et les diverses manifestations du week-end à Nancy, dans un climat national actuel particulièrement délétère, face à la montée des tensions dans tout le pays, l’unité des élus nancéiens est un geste fort qui mérite d’être souligné.

La réponse des élus issus des partis de Droite, de Gauche et du Centre a été exemplaire face à la montée des Extrêmes. Une délégation républicaine a été reçue hier par le préfet, avec un seul mot d’ordre: la mobilisation.*

Cette démarche forte et unifiée, menée par le maire, André Rossinot, a permis aux élus de la ville de Nancy d’exprimer collectivement leurs craintes face à un risque d’escalade de tensions et exactions, et ainsi de tirer un signal d’alarme républicain.

 

En ouverture du conseil municipal, hier après-midi, le Maire de Nancy a tenu à réitérer, de manière très solennel, le profond attachement des élus, dans leur diversité, aux valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, socle de notre pacte républicain :

« A Nancy, ses habitants et ses élus, fidèles à sa tradition de ville humaniste, ouverte et fraternelle, œuvrent, depuis toujours, au quotidien pour combattre les discriminations, quelles que soient leurs formes, promouvoir la tolérance et le vivre ensemble, dans le respect des diversités. »

« Par cette expression républicaine et collégiale, les représentants du conseil municipal appellent chacun à la vigilance et à la retenue ainsi qu’à renforcer les digues destinées à protéger la République. »

 

Ce discours , haut en symboles et en détermination, prouve qu’au-delà des clans partisans, qu’au-delà du simple fait poser des mots sur des maux, une prise de conscience collective peut amener à des actes forts.

 

Ainsi , faisant suite à l’appel lancé par Laurent Hénart d’une mobilisation républicaine à Nancy**, le rassemblement pluraliste des élus autour du Préfet de Meurthe-et-Moselle, des mesures concrètes seront poursuivies : notamment quant au renforcement de la cohésion sociale sur Nancy et son agglomération, et au contrat urbain déjà engagé par la Communauté Urbaine du Grand Nancy.

 

Vigilance, retenue, discernement, tolérance, unité républicaine, engagement et actes forts sont les mesures qui s’imposent plus que jamais pour construire une société apaisée.

 

Fidèle à ses valeurs, le Mouvement Démocrate ainsi que les Jeunes Démocrates de Meurthe-et-Moselle saluent l’unité des élus face à la montée des extrêmes.

 

Danièle NOËL

Présidente MoDem 54

Le 19/11/2013

 

Séverin Lamotte

Président des Jeunes Démocrates 54

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s