L’Europe mérite mieux que ça !

Plus les élections Européennes approchent, plus les candidatures se dévoilent et plus la consternation en résulte. Le Grand-Est fait office pour l’heure du cumul des pires candidatures !

Le cas FN :

Après Florian Philippot, candidat FN parachuté sur la Mairie de Forbach (qu’il peut gagner au vu des sondages) et qui réitère le parachutage pour les élections Européennes, lui qui habite à deux pas de Saint-Germain-des-Près en plein Paris… Ce même tête de liste FN qui régulièrement, dans les médias, s’attaque au cumul des mandats des UMPS qu’il conteste… Belle exemple de probité !

Le cas UMP :

Nadine Morano, qui a été batue aux législatives de 2012 se place elle même (vu qu’elle est en charge des élections au sein de l’UMP) tête de liste pour les Européenne. Un choix tellement judicieux que Bernard Accoyer, député UMP de Haute-Savoie, a déclaré : « Les élections européennes sont très importantes pour les intérêts de notre économie et des Français. Il s’agit là d’une raison supplémentaire pour que l’UMP choisisse avec discernement et objectivité ses candidats. », ajoutant au sujet de la candidature de Nadine Morano que : » La question que je pose, si elle doit remplacer quelqu’un, est : qu’apporterait-elle de plus ? Dans la région Grand Est, le député européen sortant, Arnaud Danjean, mérite d’être investi en première place, car c’est un élu travailleur, assidu et compétent sur les questions de sécurité et de défense. Il est reconnu au niveau national et au Parlement européen. »

Le cas PS :

Edouard Martin conduira la liste socialiste aux élections européennes du 25 mai 2014 dans la circonscription du Grand-Est. Le charismatique délégué CFDT de l’usine ArcelorMittal de Florange (Moselle) est ainsi donc placé en remerciement pour n’avoir pas trop fait de vague depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir ! Ce même Edouard Martin qui fin 2012, il n’avait pas mâché ses mots contre le gouvernement, et en particulier contre le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, estimant que celui-ci avait « trahi » les salariés de Florange après avoir renoncé à l’hypothèse d’une nationalisation pour finalement conclure un accord avec ArcelorMittal conduisant notamment à l’arrêt des hauts fourneaux. Résultat : La candidature d’Edouard Martin relègue en deuxième position Catherine Trautmann, députée européenne sortante et ancienne maire de Strasbourg, jusque-là pressentie pour conduire la liste socialiste dans le Grand-Est.

Edouard Martin 2

Belle leçon de vision de l’Europe !

Le pire avec ces trois exemples de futurs députés Européens (car ils seront élus !) c’est qu’on a le choix entre :

  • Un parachuté FN qui critique le cumul et ne se l’appliquera pas s’il est élu à Florange ;
  • Une député Nationale UMP battue qui se recycle et qui se fout bien de l’Europe (Rachida Dati bis) ;
  • Un ex-syndicaliste que l’on gratifie pour avoir trahi le mouvement syndical en ne faisant pas trop de vagues ;

Et après tout cela on s’étonnera encore que les élections Européennes sont gratifiées du plus haut taux d’abstention. Ces élections méritent mieux que ça, le Grand-Est mérite mieux que ça !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s