En Ukraine, la situation s’aggrave et personne n’en parle !

Après des semaines d’actualité en continue sur les manifestations de Kiev et sur l’annexion forcée de la Crimée… Désormais on ne parle plus de l’Ukraine ! Hors la situation s’aggrave et on en parle plus.

Depuis le 6 Avril, la crise ukrainienne a connu un brusque regain de tension avec les assauts coordonnés de séparatistes, qui tiennent depuis dimanche le bâtiment des services de sécurité (SBU) à Lougansk, le bâtiment de l’administration à Kharkiv et de l’administration régionale à Donetsk, grandes villes de l’est russophone. Ils réclament l’organisation de référendums sur l’autonomie régionale ou le rattachement pur et simple à la Russie, qui a massé des dizaines de milliers de soldats à la frontière, faisant craindre une invasion. Au pourtour de l’administration régionale de Donetsk tombée entre les mains des pro-russes,,= on agite des drapeaux russe, on récolte des fonds pour la cause, celle de la « république nationale du Donbass », proclamée lundi matin, en attendant un hypothétique référendum sur le statut de la région. Qui en parle ?

Le 10 Avril, la tension monte entre Kiev et Moscou… L’Ukraine « est fortement préoccupée par l’usage de mines antipersonnel par les forces armées russes dans différentes parties du territoire ukrainien », a déclaré la délégation ukrainienne au cours de cette réunion sur l’application de la convention sur l’interdiction des mines antipersonnel. La délégation de Kiev a accusé les forces russes d’avoir créé des champs de mines « au points d’entrée entre la partie continentale de l’Ukraine et la péninsule de Crimée ». La Crimée a été rattachée à la Russie en mars après un référendum considéré comme illégal par Kiev et les pays occidentaux, et le pouvoir intérimaire de Kiev considère toujours la péninsule comme une partie intégrante du territoire de l’Ukraine. Selon la délégation ukrainienne, dont l’intervention n’était pas prévue au programme des travaux de jeudi, les mines ont été posées par les forces russes à la fois en Crimée et dans la région de Kherson, limitrophe de la péninsule. « Les champs de mines sont entourés de barbelés et jalonnés de panneaux d’avertissement portant l’inscription ‘mines' », précise un projet de communiqué de la délégation présenté à la réunion.

Pendant ce temps, le président russe, Vladimir Poutine, continue d’agiter la menace du gaz sur l’Ukraine et les pays européens si la situation en Ukraine ne se stabilise pas au plus vite. Dans une lettre écrite à 18 dirigeants de pays d’Europe occidentale, dont la France, l’Italie et l’Allemagne, il affirme que le groupe russe Gazprom « va être obligé de passer au prépaiement des livraisons de gaz, et en cas de non-respect des conditions de paiement de cesser totalement ou partiellement de livrer du gaz ». Depuis que Moscou a décidé d’annuler les rabais accordés à l’Ukraine sur les prix du gaz, Kiev refuse de payer sa facture, qui s’élève dorénavant à 2,2 milliards de dollars (1,6 milliard d’euros).

Le 11 avril, le risque de coupure de gaz par la Russie vers l’Ukraine qui permet de faire pression sur Kiev qui propose contrainte sous la menace de proposer une amnistie aux pro Russes qui ce révoltent dans l’Est du pays, avec comme seule demande le dépote des armes.

Ukraine Carte

Vladimir Poutine profite du retrait des chaine d’information et des journaux télévisés de l’Ukraine, ne laissant que la presse écrite relater les suites du conflit (le faisant tomber dans une sorte de confidentialité) pour étendre son influence ! Je l’ai dit et le répète, il ne s’arrêtera pas là ! Qu’est ce qu’on attend pour agir ? Comme je l’ai analysé en février lors du « Changement de Président en Ukraine« , « Il est plus que certain que Vladimir Poutine ne lâchera pas le morceau à l’Europe. » et que « Par contre, quand on sait qu’il existe pas moins de 10 régions pro-Russes en Ukraine sur 24, auquel s’ajoute la Crimée désormais annexée de force par Moscou, je le dit avec une grande lucidité, Vladimir Poutine ne s’arrêtera pas là, il profitera de toutes mobilisations des pro Russes pour annexer les région de l’Est de l’Ukraine à la fédération Russe ! J’en ai l’intime conviction. Rien ne l’arrêtera !!! »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s