Une page se tourne, une autre est à construire !

LOGO_MOUVEMENT_DEMOCRATE_-_2010

Ça y est… mon grand âge me pousse à quitter mes fonctions comme Secrétaire des Jeunes Démocrates 54…

La suite !? Elle reste à écrire dans les semaines à venir. Mais pendant un laps de temps cours… Je n’ai tout simplement plus aucunes fonctions au sein du MoDem, donc :

  • Le 8 Novembre 2014 se dérouleront les élections internes des Jeunes Démocrates 54, qui verront la nouvelle équipe se mettre en place.
  • Le 15 novembre 2014 se dérouleront les élection internes du MoDem 54 ou deux candidats se présentent à la Présidence (Danièle Noël et Thierry Coulom)

Et c’est parti pour un nouveau cycle de 3 années au sein du MoDem 54 ! Quelles responsabilités ou fonctions futures ??? Tout reste à construire. Mais ceux qui me connaissent bien savent déjà que je ne compte pas m’arrêter en si bon chemin. Je mettrai mon énergie à participer au renouvellement de nos instances, à porter une nouvelle dynamique, dans une toute nouvelle équipe qui se mettra forcément en place (c’est le jeu de la démocratie interne et de  la proportionnelle qui résultera des deux listes en lice) et j’y prendrai ma part de responsabilité selon les résultats électoraux.

La suite au prochain épisode…

Publicités

Débat sur « l’abstention »

A Nancy a été organisé le 26 Juin 2014 un débat autour de « l’Abstention » organisé Le Café De L’idée.

Un débat constructif où était présent autour de la table l’UMP, Le PS, l’UDI, le MoDem, Le Front de Gauche, Nouvelle Donne, ainsi que le syndicat étudiant UNI.

Prochain débat à la rentrée.

Débat Abstention 26.06.2014

Tractage à Toul

Ce samedi 10 mai 2014, le tracatage pour les liste de l’Alternative UDI-MODEM – Les Européens du Grand Est portée par Nathalie Griesbeck continu avec les Jeunes Démocrates 54 et les jeunes UDI 54  qui étaient sur le terrain pour faire un tractage en plein cœur de Toul.

Un grand moment militant auprès d’habitants et un bon moment de rassemblement des jeunes UDI-MODEM de notre département.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le MoDem 54 aux cérémonies de commémoration de la déportation

En ce dimanche 27 Avril 2014, le Modem 54 était présent aux cérémonies de commémoration du souvenir de la déportation.

Étaient présents aux cotés de nombreux militants

Danièle Noël, Présidente du MoDem 54, conseillère municipale de Nancy déléguée à l’Europe.

Lucienne Redercher, Adjointe au Maire de Nancy, en charge de la Culture et des Droits de l’Homme.

Ainsi que le Bureau des Jeunes Démocrates représenté par

Séverin Lamotte, Président des Jeunes Démocrates 54, conseiller municipal de Champigneulles.

Yohan Drian, Secrétaire Fédéral des Jeunes Démocrates.

Retour en images sur la journée

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Recentrons l’Europe avec Nathalie Griesbeck

Le débat organisé par les Jeunes Démocrates 54 et les Jeunes UDI 54 a été riche en échange avec Nathalie Griesbeck qui nous a fait la surprise de venir accompagnée de Quentin Dickinson, N°2 de la liste connu comme chef du bureau bruxellois de Radio France.

Un débat animé conjointement par Vincent Cataldo (Vice Président des Jeunes Démocrates 54 et délégué aux questions Européennes) et Eric Thomas (Membre du Bureau des Jeunes UDI 54 et en charge du pôle formation des militants) qui a passionné et déplacé la foule avec pas moins d’une quarantaine de personnes présentent venues débattre sur l’Europe politique de demain !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Sans oublier un bon retour de la venue de Nathalie Griesbeck dans la presse locale.

EUROPÉENNES : REVIVEZ LE DIRECT AVEC NATHALIE GRIESBECK

Article Est Repu 2014.04.18 (2) Article Est Repu 2014.04.18

Les Jeunes 54 derrière Radoine Mebarki

jdem-54.pngCommuniqué de presse

Jeunes Démocrates

de Meurthe et Moselle

 

logo Modem-UDI-UMP

A Essey, la jeunesse a choisi :

c’est Mébarki

Les Jeunes font preuve d’exemplarité !
Les trois forces politiques jeunes des Centres et de la Droite s’unissent autour d’un seul et même candidat pour la ville d’Essey-lès-Nancy : Radoine Mebarki
Ce rassemblement unanime repose sur trois raisons :
  • La naissance d’une nouvelle génération en politique : Radoine MEBARKI est le plus jeune candidat de l’agglomération à être investi par les partis du MoDem, de l’UDI et de l’UMP, représentant ainsi une nouvelle génération d’acteurs politiques.
  • Le souci de l’exemplarité et de l’éthique en politique : Radoine Mebarki a signé la charte anticorruption de l’association ANTICOR, garantissant une transparence et une parfaite éthique de son futur mandat.
  • Le respect des valeurs de la République : Radoine Mebarki est un candidat qui incarne par sa démarche de vie citoyenne, un attachement sans failles aux valeurs françaises, républicaines et démocrates.
Ce rassemblement se concrétise par une opération commune, unissant les forces des jeunes du département des trois partis MoDem, UDI et UMP :
Samedi 1er Mars 2014.
À partir de 10h,
Devant la permanence de Radoine MEBARKI
11 Avenue Roosevelt 54270 Essey-lès-Nancy
Les jeunes militants et sympathisants iront ensuite à la rencontre des habitants et commerçants de la ville d’Essey-lès-Nancy.

Le local au service de l’Europe

Strasbourg a marqué une nouvelle étape pour les Jeunes Démocrates Européens dans leur cycle de réflexion après la problématique de l’emploi des Jeunes à Paris en novembre et à Kosice, Slovaquie en décembre. Lors d’une journée de travail sur l’Europe au cœur d’une des capitales européennes, les Jeunes Démocrates et les Jeunes Forces Démocrates ont accueilli les délégations européennes des Jeunes Démocrates Européens (jeunes du Parti Démocrate Européen) le samedi 14 décembre. Les futures élections européennes ont été au cœur des préoccupations sous différents angles : l’apport du local et de la jeunesse.

L’Europe au local ?

Afin de mieux cerner l’importance du local, les deux intervenants matinaux sont des politiciens locaux alsaciens. Le local a une importance particulière pour les thématiques européennes mais comme le précise Frédéric Le Jehan, administrateur territorial : « On essaie de tendre vers l’Europe des régions, mais quand on parle d’Europe des régions, on saute la strate nationale. En France elle est ultra prépondérante. Difficile dans ce cadre de penser l’Europe des régions. ». Le rôle des régions peut être autre ; elles peuvent agir comme un rempart contre le nationalisme pour ce même administrateur territorial.
Cette Europe des régions est : « un slogan plus qu’une réalité » pour Frédéric Le Jehan. Ainsi, les politiques publiques européennes existent mais les citoyens ne se rendent pas compte de leur provenance : selon Pierre Marmillod, Maire et conseiller général (FED-UDI), « Les citoyens et les élus ont une image d’une Europe perçue comme éloignée et inatteignable et l’argument de la paix ne suffit plus pour convaincre les élus de se battre pour l’Union européenne ». Frédéric Le Jehan met en parrallèle les différents niveaux de politique publique : « La complexité au niveau local ou national existe, et ce n’est pas un frein à la participation ». Le niveau local peut ainsi servir d’exemple et ainsi aider à « personnifier l’Union européenne pour lever la participation ». Par exemple, dans un autre domaine, « Rien n’a plus fait pour l’Europe qu’Erasmus et les échanges au sein de l’Union européenne» pour le Maire et conseiller général FED-UDI.
Ce constat est aussi perçu par le public majoritairement composé de jeunes : « L’Europe ne dit pas ce qu’elle fait, et les régions n’utilisent pas les fonds pourtant à leur disposition »

Pour conclure, vue la proximité des prochaines élections européennes, l’échelon local a un rôle à jouer afin de permettre aux citoyens d’avoir un accès direct à une Union européenne qui devra plus se politiser. Comme l’indique Frédéric Le Jehan : « Si on veut pouvoir parler de manière simple de l’Europe, il faut qu’elle soit simple ! »
Ce débat a ensuite été suivi de plusieurs ateliers de réflexion sur la campagne pour les européennes ainsi que d’une rencontre avec les Strasbourgeois pour les sensibiliser à l’Europe avec des acteurs politiques locaux ayant eu des expériences européennes.

Repas convivial de fin d’année Public

L’équipe du MoDem 54 a organisé son repas de fin d’année. L’occasion de se retrouver, après une année riche en évènements, avant les nouvelles échéances. On a été plus nombreux que prévu mais on ne va pas s’en plaindre !

Un grand moment de convivialité, de bonne humeur et de partage.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Week-end européen – Jeunes Démocrates Européens – Strasbourg

Les Jeunes Démocrates 54 étaient présents à ce weekend Europe organisé par les Young Democrats for Europe Merci à Séverin Lamotte , Vincent Cataldo et Yohan pour leurs participation .

Au programme :

9h30 -11h30 : débat sur le thème de l’Europe dans les régions – intervenant : Pierre Marmillod (FED-UDI – Maire et conseiller général) et Frédéric Le Jehan (MoDem – administrateur territorial).

11h30-14h : Repas

14h00-15h30 : Débat sur le communication autour des élections Euroépennes de 2014

15h30 – 16h30 : Distribution de tracts à Strasbourg

16h30-18h30 : Débat avec les eurodéputés (Nathalie Griesbeck et un député européen UDI)

18h30 – 20h : Départ ou quartier libre (nous proposerons Cathédrale, Petite France et Marché de Noël).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Hommage à Nelson Mandela

Les Jeunes Démocrates 54 se sont rendu à l’hommage à Nelson Mandela hier soir à 19 H 30 à la cérémonie publique, sous les drapeaux en berne devant l’Hotel de Ville , Place Stanislas .
Naturellement par nos valeurs humanistes et nos idéaux sur l’ égalité des droits , nous porterons à jamais un profond respect pour ce grand Homme .
Photo : Les Jeunes Démocrates 54 rendrons hommage à Nelson Mandela  ce soir à la cérémonie publique à 19 H 30 , sous les drapeaux en berne devant l'Hotel de Ville , Place Stanislas . Naturellement par nos valeurs humanistes et nos idéaux sur l' égalité des droits , nous porterons à jamais un profond respect pour ce grand Homme .  Nous vous invitons à nous rejoindre afin de nous recueillir ensemble .

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le MoDem 54 et les Jeunes Démocrates 54 saluent l’unité des élus face à la montée des Extrêmes

Après les incidents récents qui se sont déroulés à Essey-lès-Nancy, et les diverses manifestations du week-end à Nancy, dans un climat national actuel particulièrement délétère, face à la montée des tensions dans tout le pays, l’unité des élus nancéiens est un geste fort qui mérite d’être souligné.

La réponse des élus issus des partis de Droite, de Gauche et du Centre a été exemplaire face à la montée des Extrêmes. Une délégation républicaine a été reçue hier par le préfet, avec un seul mot d’ordre: la mobilisation.*

Cette démarche forte et unifiée, menée par le maire, André Rossinot, a permis aux élus de la ville de Nancy d’exprimer collectivement leurs craintes face à un risque d’escalade de tensions et exactions, et ainsi de tirer un signal d’alarme républicain.

 

En ouverture du conseil municipal, hier après-midi, le Maire de Nancy a tenu à réitérer, de manière très solennel, le profond attachement des élus, dans leur diversité, aux valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité, socle de notre pacte républicain :

« A Nancy, ses habitants et ses élus, fidèles à sa tradition de ville humaniste, ouverte et fraternelle, œuvrent, depuis toujours, au quotidien pour combattre les discriminations, quelles que soient leurs formes, promouvoir la tolérance et le vivre ensemble, dans le respect des diversités. »

« Par cette expression républicaine et collégiale, les représentants du conseil municipal appellent chacun à la vigilance et à la retenue ainsi qu’à renforcer les digues destinées à protéger la République. »

 

Ce discours , haut en symboles et en détermination, prouve qu’au-delà des clans partisans, qu’au-delà du simple fait poser des mots sur des maux, une prise de conscience collective peut amener à des actes forts.

 

Ainsi , faisant suite à l’appel lancé par Laurent Hénart d’une mobilisation républicaine à Nancy**, le rassemblement pluraliste des élus autour du Préfet de Meurthe-et-Moselle, des mesures concrètes seront poursuivies : notamment quant au renforcement de la cohésion sociale sur Nancy et son agglomération, et au contrat urbain déjà engagé par la Communauté Urbaine du Grand Nancy.

 

Vigilance, retenue, discernement, tolérance, unité républicaine, engagement et actes forts sont les mesures qui s’imposent plus que jamais pour construire une société apaisée.

 

Fidèle à ses valeurs, le Mouvement Démocrate ainsi que les Jeunes Démocrates de Meurthe-et-Moselle saluent l’unité des élus face à la montée des extrêmes.

 

Danièle NOËL

Présidente MoDem 54

Le 19/11/2013

 

Séverin Lamotte

Président des Jeunes Démocrates 54

Lancement de campagne à Essey-les-Nancy

J’étais présent ce matin du 26 Octobre 2013 à 11h pour assister à l’inauguration de Radoine Mebarki candidat à la ville d’Essey les Nancy soutenu également par le Modem 54 et les Jeunes démocrates 54 . Bonne campagne : c’est parti !

Ce diaporama nécessite JavaScript.