Candidats 6 Josselin Dailly, 7 Ted & Première partie Fabrice Colombero.

[Candidat 6] Josselin Dailly.

Couv FB Josselin

En 2009 Josselin devient metteur en scène à l’école d’art de Metz « L’entrée des artistes ». Les jeunes de ses cours « Pré-Pro » remporteront deux années consécutives le prix « Jeunes talents » au festival Humour et Cies de Manom (2010 et 2011)

En 2013, Josselin écrit et met en scène son premier one man show « L’Air de Rien » et jouera en 1ère partie d’Anne Roumanoff, Guillaume Bats, Verino ou encore des Lascars Gays.

En 2014, il remporte le « Prix du Public » au Grand tremplin de l’humour Tanzmatten de Sélestat.

En 2015, Josselin participe au Nancy Comedy Club. Il séduit le public, et le président du jury Tom Novembre le désigne grand vainqueur. Il remporte ainsi le « Prix du jury et de la ville de Nancy ».

Grâce à ce gain, il fera la première partie les 20 et 21 mars 2015 de Vérino au grand point virgule à Paris. Le 14 Mars 2015, il fête ses deux ans de scène devant 230 personnes, à la Salle Raugraff de Nancy.

Josselin vous donne rendez vous le 24 octobre 2015 ! et il vous attends nombreux !

[Candidat 7] TED.

Couv FB Ted

C’est le dernier candidat du concours, il nous viens du Mans.

Il a 24 ans et à lui seul, il représente tout ce que la société rejette, c’est un jeune diplômé sans expérience, gros, célibataire, chômeur, conducteur, fumeur et un poil menteur.

Il adore les enfants et il aime par-dessus tout dormir. Il déteste la politique et les cons, mais le plus important dans tout ça, c’est qu’il est décomplexé et heureux.

Alors si tu as envie de le rencontrer, de partager un bon moment de rire, de plaisir et bien viens le voir au Zénith de Nancy, le 24 octobre 2015, il est « ENORME » !

[PREMIÈRE PARTIE] Fabrice Colombero.

Couv FB Fabrice Colombero

Avant le dernier candidat du concours, on vous présente la première partie.

Il est assurément le comédien le plus fou que la Lorraine ait pondu les 2000 dernières années.

Il nous sert un spectacle irrésistible de drôlerie et de péripéties scéniques.

Un ressort en guise de colonne vertébrale, de la pâte à modeler à la place du visage et un cœur de gamin à la place du cerveau, il chante, joue, sans laisser une seule seconde de répit.

L’addict au téléphone portable, le maître nageur modérément raffiné, le danseur étoile qui pollue un lac des cygnes, tous ses personnages sont totalement décalés et burlesques !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s